Définition et histoire des beaux-arts traditionnels

Rancakmedia.com – Connaissez-vous le sens et l'histoire de l'art traditionnel ? Peut-être que seuls quelques-uns d'entre vous le savent, pour cela, dans l'article suivant, nous fournirons des informations complètes.

Le développement de l'art traditionnel indonésien a commencé depuis l'Antiquité, mais personne ne sait avec certitude quand les temps préhistoriques ont commencé. L'âge de pierre et l'âge des métaux sont deux époques de la périodisation ancienne de l'Indonésie.

Ces deux époques antiques étaient toutes deux des œuvres d'art (traditionnelles), ce qui a été démontré par la présence d'artefacts sous forme d'arts traditionnels, tels que des haches, des bracelets, des colliers, des céramiques et même des peintures.

En ce qui concerne l'œuvre elle-même, il s'agit d'un plagiat de palmiers trouvés sur un mur de grotte dans la grotte Leang-leang de Sulawesi et représentant un cochon sauteur blessé, en plus du plagiat de palmiers sur le mur de la grotte. Le terme art traditionnel fait référence à la préservation des principes philosophiques d'une culture de génération en génération.

Définition des beaux-arts traditionnels

L'art traditionnel peut être défini comme un art fondé sur le respect de normes, d'idées et de pratiques transmises d'une génération à l'autre. Compréhension : le mot "traditionnel" lui-même est traditionnel si nous voulons avoir une compréhension approfondie du concept.

Le terme "traditionnel" vient du mot "tradition". La tradition est décrite comme "des coutumes transmises par les ancêtres qui sont actuellement pratiquées par la communauté, qui s'écartent de l'évaluation ou de l'hypothèse selon laquelle les techniques existantes sont les meilleures et les plus correctes" dans le Big Indonesian Dictionary (KBBI, 2005, p. 1208) .

Définition et histoire des beaux-arts traditionnels

La définition de la tradition ci-dessus est étroitement liée à l'art traditionnel. En effet, l'art traditionnel est encore très limité à certaines lois et normes, qui sont encore très rigides et absolument basées sur des traditions transmises de génération en génération par nos ancêtres. Même l'art traditionnel est généralement encore de nature spirituelle et religieuse.

Certaines des idées derrière les œuvres d'art traditionnelles sont généralement liées aux mythes et aux contes de fées qui les entourent. Cependant, la culture étrangère peut également avoir un impact sur la culture locale. Des civilisations extérieures aux États-Unis, en particulier, sont établies.

Cependant, l'art traditionnel ne peut être séparé de ses propres connaissances culturelles locales. Ainsi, différentes zones ont généralement des œuvres d'art traditionnelles qui sont uniques et différentes des autres endroits. Bien que parfois, de nombreux lieux et cultures environnantes s'influencent également les uns les autres et il existe des pratiques comparables.

En fin de compte, la loi intertextuelle (similitude et mélange des textes entre les œuvres) détermine également le caractère de la culture locale. En conséquence, les arts traditionnels et les ressources culturelles locales sont étroitement liés. La richesse des ateliers culturels est indissociable du rayonnement local.

Beaux-arts traditionnels indonésiens

Le fleuve Brahmapoutre qui sépare la Chine, l'Inde et le Bangladesh a eu une grande influence sur les arts traditionnels indonésiens. Deux vagues d'immigrants indonésiens sont arrivées en Amérique, vers 2000 avant JC (Mésolithique) et vers 500 avant JC (âge du bronze).

Les Austronésiens s'y sont installés par la suite car ils y avaient des traditions agricoles et de peuplement bien établies (néolithique). Il est clair que les prédécesseurs de l'Indonésie avaient des influences culturelles profondes.

Venant de différentes parties du monde, il en résultera de nombreuses cultures différentes. Initialement, l'art était utilisé comme incarnation de rites magiques et symboliques. Les habitants de l'archipel en sont venus à identifier le culte des terrasses punden comme le génie indigène de la nation indonésienne.

Après cela, plusieurs autres influences sont également entrées en jeu. Nous devons approfondir l'histoire de l'art indonésien dans les temps anciens pour comprendre comment ce processus culturel s'est produit.

Histoire des beaux-arts traditionnels

Qu'en est-il des arts traditionnels en Indonésie ? Le développement des arts traditionnels indonésiens a commencé dans les temps anciens. Dans les temps anciens, l'Indonésie a laissé diverses œuvres d'art traditionnelles telles que des bracelets, des colliers, des céramiques et des peintures sur les murs des grottes.

L'œuvre d'art rupestre a été trouvée dans la grotte Leang-leang, Sulawesi. L'œuvre d'art se présente sous la forme d'empreintes de mains sur les murs de la grotte. En dehors de cela, dans la grotte du sud de Sulawesi, il y a aussi des peintures représentant des personnes naviguant dans l'eau.

Histoire des beaux-arts traditionnels

À l'âge du métal (500 avant JC), il existe également des vestiges de différents arts traditionnels, tels que des tambours en bronze, des récipients et divers bijoux en métal. Les outils agricoles et les équipements de cérémonie traditionnels sont également courants.

L'ère hindou-bouddhiste a laissé de nombreux vestiges d'œuvres d'art traditionnelles. De nombreux empires ont laissé des inscriptions tout au long des périodes historiques. Comme l'inscription Ciaruteun (royaume Tarumanegara), l'inscription Kedukan Bukit (royaume Sriwijaya), l'inscription Canggal (ancien royaume Mataram).

Les sanctuaires décoratifs, les cimetières, les sites spirituels (de méditation) et les zones de baignade ont tous été abandonnés par la monarchie pendant cette période. Après cette époque, l'archipel est entré dans l'ère islamique. Comme l'ère hindoue-bouddhiste, l'ère islamique a également laissé diverses œuvres d'art. comme l'art ornemental, la calligraphie, le wayang et le batik.

L'ère islamique a également laissé des bâtiments assez impressionnants, comme des mosquées. Divers arts culturels traditionnels de cette époque sont encore courants aujourd'hui. Non seulement il existe toujours, mais sa culture est également maintenue.

Caractéristiques générales des beaux-arts traditionnels

Dans la plupart des cas, ces œuvres d'art traditionnelles sont encore préservées dans des communautés qui adhèrent aux traditions transmises de génération en génération.

Cependant, l'objectif principal de ces œuvres d'art a changé au fil du temps. Fonctionnant à l'origine comme des objets de famille, ils sont aujourd'hui des pièces ornementales ou des souvenirs.

Leur fonctionnalité a été affectée par les changements des systèmes sociaux et culturels. En général, l'art traditionnel indonésien présente les caractéristiques suivantes :

  1. Progressive car de tradition maritime, des progrès ont été réalisés. L'art indonésien est souvent influencé par d'autres cultures, qui sont ensuite fusionnées et développées afin de refléter les caractéristiques de l'État indonésien.
  2. De nature traditionnelle ou statique, le système artistique héréditaire de l'archipel est guidé par la culture agraire de l'archipel. Comme quoi la civilisation agricole en général continuera à transmettre son savoir-faire agricole.
  3. L'Indonésie est diverse (diversité) se compose de plusieurs régions et îles avec différentes conditions environnementales et naturelles, favorisant ainsi diverses expressions créatives.
  4. La nature artisanale, car la richesse naturelle de l'Indonésie fournit une variété de ressources naturelles pour la fabrication d'objets artisanaux.
  5. Il est de nature non réaliste car il est basé sur des croyances pures et primitives qui inspirent des œuvres créatives de nature symbolique ou symbolique.

Caractéristiques générales des beaux-arts traditionnels

Caractéristiques des beaux-arts traditionnels

Nos recherches sur la signification et la définition de l'art "traditionnel" nous ont conduit à de nombreuses découvertes sur ce que l'on entend par art "traditionnel".

Pour que nous puissions identifier ce qui est contenu dans l'art traditionnel. Ces fonctionnalités sont :

  1. Le climat et la culture d'un lieu influencent la création de l'art traditionnel.
    Un miroir culturel adapté aux nombreux systèmes sociaux et culturels produits par son peuple.
  2. Le caractère unique d'une société se reflète dans la qualité de ses arts traditionnels.
  3. Les normes, les idéologies et les conventions qui existaient dans le passé et qui ont été transmises d'une génération à l'autre inspirent les artistes à produire leurs œuvres.
  4. L'art traditionnel a tendance à être statique car il est limité par des lois et des normes strictes issues des normes et de la culture locales où l'art a été développé.

Exemples de beaux-arts traditionnels

Des exemples d'arts traditionnels comprennent:

  1. Poupée de nuit
  2. Spectacle de marionnettes
  3. Poupée
  4. Ornements sur les maisons traditionnelles de chaque région
  5. Batik
  6. Songket
  7. Et d'autres

FAQ

Voici un exemple de questions et réponses sur l'art traditionnel

Pourquoi différentes régions ont-elles des œuvres d'art traditionnelles uniques et différentes des autres régions ?

Les œuvres d'art traditionnelles de diverses régions présentent souvent des caractéristiques et des différences par rapport à celles d'autres régions. Bien que parfois de nombreux lieux et cultures environnantes s'influencent également les uns les autres et qu'il existe des pratiques comparables.

En fin de compte, les lois intertextuelles (similarité et mélange des textes entre les œuvres) façonnent également le caractère de la culture locale.

Quels sont les vestiges de l'art traditionnel en métal ?

Les outils produits à l'âge du métal comprenaient des chaudrons en bronze, des récipients en bronze, des statues, des haches en entonnoir et d'autres beaux-arts traditionnels en métal, en particulier des haches en entonnoir, des statues en bronze et des yeux de faucille.

Pourquoi l'art traditionnel a-t-il un caractère statique ?

L'art traditionnel est également statique parce que cet art n'a pas de liens forts ni de frontières avec un certain nombre de conventions et aussi avec la culture locale à partir de laquelle l'art a commencé à émerger.

Conclusion

Terme art la forme traditionnelle fait référence à la préservation des principes philosophiques d'une culture de génération en génération. Les œuvres d'art en Indonésie se trouvent souvent dans un environnement communautaire qui adhère encore aux règles ou aux conventions obtenues à l'époque précédente.

Ce sont les articles que nous pouvons transmettre, nous espérons que les informations sur l'art et son histoire pourront vous être utiles et utiles à tous.

Bouton retour en haut de la page